Afin de créer des conditions plus favorables pour la compétitivité sur les marchés internationaux par les sociétés qui opèrent dans la Zone Franche de Madère, il a été décrété la possibilité de la constitution de sociétés unipersonnelles qui ont pour objet la confiance offshore, des sociétés à responsabilité limitée et des sociétés anonymes.

Les sociétés anonymes et à responsabilité limitée qui sont licenciées pour opérer dans la Zone Franche de Madère peuvent être constituées ou subsister avec un associé unique, personne physique ou morale, nationale ou étrangère. Celles-ci devront inclure dans sa dénomination l’expression “société unipersonnelle”.

Les actions des sociétés anonymes unipersonnelles sont obligatoirement  nominatives. Dans le cas où la société est constituée comme société à responsabilité limitée, il existera seulement une action appartenant à l’associé unique. Les décisions de l’associé unique devront être transcrits dans le libre d’actes, ainsi que les contrats conclus entre l’associé unique et la société unipersonnelle, ceux-ci devront également être transcrits dans les rapports de gestion de l’exercice au cours desquels ils ont été conclus, sauf ceux qui sont issus des opérations courantes de la société.

Il n’est pas permis à une société unipersonnelle de constituer d’autres sociétés dans lesquelles elle soit l’associé unique.